Le Tasse-Braises
AVERTISSEMENT: l'usage du tabac comporte des risques avérés pour la santé. Ce forum est un lieu de rencontres et de discussions réservé aux adultes qui en font usage; il n'en fait pas la promotion.
Interdit aux moins de 18 ans. PRESENTEZ-VOUS DANS "LA BUVETTE" APRES VOTRE INSCRIPTION!


Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Ortho/Gramm

INFOS
Bienvenue aux nouveaux inscrits! S'il vous plaît, ayez la gentillesse de poster votre présentation dans la Buvette afin que nous puissions faire connaissance.
Merci !
News!! LES PIPES DU TB 2011 par M. Pierre MOREL

Mer 1 Déc - 0:14 par Alain

LIENS: si vous désirez figurer dans nos liens  contactez l'admin.


Pipes Morel

Commentaires: 0

LE "TASSE-BRAISES V II" du Tasse-braises pour les membres!!!

Sam 29 Nov - 1:13 par Admin

Ceci n'est pas une action ponctuelle! Vous êtes membre, commandez votre Tasse-braises!

Voici le tasse-braises réservé aux membres du TB, c'est un exemplaire unique réalisé pour les membres du forum!! vous serez les seuls à en posséder un.
Son prix 22€ plus port.

Pour les commandes envoyez un mail à sevenpipe@free.fr





Commentaires: 74

Les posteurs les plus actifs de la semaine
clod46
 
Alexharley
 
Mike41
 
Calabash
 
Big Dan
 
oursemois
 
pepere
 
boufardo
 
Lulu
 
Ludoc
 

Statistiques
Nous avons 1160 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est John Ross

Nos membres ont posté un total de 148078 messages dans 6892 sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Demosthène le Jeu 28 Mar - 2:18

Dans la mythologie grecque, Ganumếdês est l'amant de Zeus et l'échanson, (c'est à dire une sorte d'officier chargé de servir à boire à un roi, un prince ou à tout autre personnage de haut rang, et dans ce cas précis) des dieux.



Pour la petite histoire, Ganumếdês est un prince troyen, fils de Tros (roi fondateur de Troie) et de la nymphe Callirrhoé, arrière-petit-fils de Dardanos et donc descendant de Zeus. Homère (Iliade, XX, 232-233) mentionne qu'il est enlevé par « des dieux ». Selon l'Iliade, il est réputé être le plus beau des mortels.

Alors qu'il fait paître son troupeau sur le mont Ida de Troade, Zeus l'aperçoit et, se transformant en aigle, l'enlève pour en faire son amant, et l'échanson des dieux.
Ce n'est bien sûr que le début de longues histoires passionnantes qui nous éloignerait trop certainement de la pipe, de l'humain contemporain que nous croyons être avec tant de certitude et me ferait passer pour le meilleur des marchands de sable.



Cependant, du coté de l'Art, je dis quand même que la Renaissance a vu ressurgir d'innombrables représentations de ce mythe (Michel-Ange, Benvenuto Cellini, Antonio Allegri), mais aussi le néoclassicisme du XIXe siècle (Thorvaldsen), y compris une représentation Art Nouveau à Washington, fort loin de la culture d'origine, à la Bibliothèque du Congrès, en 1883.
Parfois, le mythe est interprété de façon plutôt libre (Rembrandt), loin de l'esprit originel :



En effet, la liberté est de mise ; toute représentation d'un aigle enlevant un jeune homme doit a priori être rapportée à la représentation de ce mythe.
Et c'est avec ces connaissances en tête que j'ai vu cette pipe d'une collection privée - qui fait l'objet de cette longue introduction présente pour mieux l'apprécier - et dont je n'ai pas d'autres vues (il faut bien remplir avec ce que l'on peut) :

avatar
Demosthène
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1126
Age : 32
Localisation : Un peu de partout désormais
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par El Che le Jeu 28 Mar - 10:30

bravo Camarade Demosthène, de nous décrire cette très belle écume en référence à la mythologie de l'antiquité classique.
avatar
El Che
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 2297
Age : 58
Localisation : La Patrie (Québec)
Date d'inscription : 24/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par GEORGES-ALAIN le Jeu 28 Mar - 13:38

Voila un sujet super bien amené Demosthène,il est vrai que la mythologie en a inspiré plus d'un dans des oeuvres que notre époque a
bien du mal à reproduire...et pour en revenir à cette écume transcendante,c'est un pur Chef d'Oeuvre.Merci pour ce partage de
qualité.J'ajouterai que c'est rassurant de voir l'état de conservation de ces pièces magnifiques,protégées par des collectionneurs passionné.

_________________
GEORGES-ALAIN





         Soyons  cool !
avatar
GEORGES-ALAIN
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 10404
Age : 72
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 12/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Asmascega le Jeu 28 Mar - 15:54

Très jolie pipe, et très bonnes explications mythologiques. Merci et bravo, Demosthène.
avatar
Asmascega
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1904
Age : 28
Localisation : Breteuil (27; France)
Date d'inscription : 19/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Zabelle le Jeu 28 Mar - 16:00

J'admire ta culture et suis sensible au fait que tu nous fais partager et nous rend ainsi moins ignorant.
Ce qui est amusant dans la mythologie c'est qu'on peut être prince et berger à la fois. Est-ce une représentation juste de la réalité sociale de l'époque ?
L'écume est un très beau travail mais j'aurais du mal à fumer un aigle menaçant ...
avatar
Zabelle
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 755
Age : 53
Localisation : BRETAGNE
Date d'inscription : 28/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par pepere le Jeu 28 Mar - 16:54

elle est sublime

_________________
PETERSON BAND

 
                             




DIEU PARDONE MOI PAS
avatar
pepere
ANIMATEUR FR
ANIMATEUR FR

Nombre de messages : 13506
Age : 55
Localisation : vaucluse
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Demosthène le Jeu 28 Mar - 19:57

@Zabelle a écrit:J'admire ta culture et suis sensible au fait que tu nous fais partager et nous rend ainsi moins ignorant.
Ce qui est amusant dans la mythologie c'est qu'on peut être prince et berger à la fois. Est-ce une représentation juste de la réalité sociale de l'époque ?
L'écume est un très beau travail mais j'aurais du mal à fumer un aigle menaçant ...

Ta question est difficile. La mythologie n'est pas représentative de la société grecque dans son fonctionnement, mais présente les réflexions, la morale et la spiritualité qui soutend la culture polythéiste grecque. Plus généralement, comme la religion, elle appelle à un besoin de l'esprit, souvent non rationnel, de représenter ses tensions et ses mécanismes. De plus, la religion grecque étant ancienne, elle vient nourrir de nombreuses cultures jusqu'à la nôtre et ainsi se modifie face aux nécessités des différents contextes dans laquelle sa symbolique se reflète. Si tu veux, je vais te faire un petit résumé d'un réflexion qui se trouve chez Véronique Gély, texte intégral disponible sur le net à cette adresse et qui synthétise l'impact de ce mythe dans l'Art et la pensée, Ganymède ou l'échanson Rapt, ravissement et ivresse poétique, en y résumant cette idée.

Dans Ganymède, il y a par exemple le mouvement de fusion de l'humain et du divin, et ce de façon non volontaire. On peut être prince et berger, comme tu le dis, non pas d'un point de vue social ou politique ou je ne sais quoi, mais d'un point de vue de sa spiritualité ou même plus largement, de son esprit. Et on peut même y être forcé. A travers le regard du temps, L’envol de Ganymède est assimilé à celui d’Icare : le vrai poète court le risque de tomber et de se consumer ; mais c’est à ce prix qu’il peut « tout peindre ».
Que l’aigle représente l’enthousiasme divin ou le poète initiateur, l’enlèvement de Ganymède n’est pas un simple rapt : c’est un ravissement, une extase. Le poète-Ganymède doit se laisser porter jusqu’aux dieux qui l’inspirent, hors de la maitrise de sa conscience.

Si le mythe de Ganymède a suscité peu de mises en musique, il a donné lieu, par l’intermédiaire du poème de Goethe, à deux célèbres lieder du XIXe siècle : ceux de Franz Schubert et de Hugo Wolf. Je ne parlerai pas de Hugo Wolf.
Composer un lied, ce n’est pas musicaliser un poème en lui ajoutant des sons : c’est avant tout en proposer une lecture, dans un double acte d’appropriation et d’interprétation.



Renonçant à ce qui fait la force de ses plus grands lieder comme Gretchen am Spinnrade ou Erlkönig – la concentration synthétique du matériau –, Schubert construit musicalement un incroyable mouvement en avant. Ce lied ne résout pas, ni d’un point de vue thématique, ni d’un point de vue tonal : tout se passe comme si la dynamique ascensionnelle du poème avait généré une dynamique évolutive dans la construction du lied. L’auditeur de l’époque de Schubert doit avoir l’impression de perdre pied, peu à peu. Son Ganymed s’apparente donc à la mise en musique d’un abandon, dans toute la polysémie du mot : mouvement dynamique de renoncement, mais aussi extase sensuelle ou mystique. La seule structure musicale dit cet arrachement du « Je » lyrique à tout cadre de référence.

Les types d’écriture musicaux employés par Schubert nous mènent à un constat similaire, tant ils manifestent une grande progression. On commence en effet dans un univers proche de celui du Volkslied (chant populaire), avec une musique de marche légèrement solennelle. Le référent initial est le temps humain, celui du marcheur – la figure schubertienne par excellence –, celui de la pastorale et de ses figures familières comme celle du rossignol discrètement imité au piano. Mais l’ensemble progresse vers un style musical très différent, très proche de l’écriture du choral. On l’entend déjà discrètement à la fin de la deuxième séquence musicale, sur l’invocation à la beauté infinie « Unendliche Schöne ! », mais elle triomphe dans le parachèvement du lied. Le traitement vocalisé du mot « Allliebender » s’apparente auditivement à celui d’un Alleluia religieux : le temps humain de la marche s’est fondu dans le temps divin, éternel, du chant hymnique.

Tous ces éléments montrent que Schubert retient du mythe une vision dynamique et optimiste. Il lit dans Ganymed un mouvement ascensionnel qu’il cherche à faire entendre par la dynamique d’une élévation vers une extase céleste. Mais il s’agit d’une vision romantique, que l’on entend dans le traitement pittoresque de la nature, et surtout dans l’interprétation quasi chrétienne du poème goethéen.

Son usage littéraire et iconographique est précisément, plus d’une fois, lié au désir de faire prendre conscience du mensonge ou du pouvoir de l’apparence, et en particulier de la difficulté de distinguer sexe et genre. L’histoire littéraire et iconographique de Ganymède est donc aussi celle d’un glissement du masculin au féminin, ou d’une incertitude quant au genre. Ainsi dans le livre II de la Périégèse de Pausanias, Ganymède est donné comme le nom d’une déesse vénérée par les Phliasiens, appelée aussi Hébé, échanson au féminin de l’Olympe.

Je ne vais pas rentrer dans trop de détails, mais j'ai aussi beaucoup aimé les réflexions disponible dans ce corpus sur le rôle final attribué à Ganymède, le rôle d'échanson. Le nectar, la liqueur servis par Ganymède donnent à la fois plaisir et immortalité. Mais ils sont aussi une transparente métaphore de l’inspiration poétique. Ganymède est donc alternativement ou à la fois le poète et sa muse. On comparera avec la fonction de l’échanson dans les poésies arabe et persane, où l’érotisme et l’ivresse se rejoignent aussi, avec la même dimension spiritualisée et spéculaire. On pensera aussi au « Livre de l’échanson » dans le West-östlischer Divan de Goethe, qui ne cite pas le nom de Ganymède mais donne au jeune échanson une place privilégiée auprès du vieux poète. Cependant, la condition de Ganymède n'a jamais été un choix et il est intéressant de relever alors ce point tout en le confrontant aux autres.

Bien entendu, un mythe ne se comprend pas en trois mots et se résume toujours très difficilement, sous peine de le voir réduit à une histoire banale. Il y a, et c'est ce qui est fascinant dans des mythologies aussi bien tissées que la mythologie grecque peut l'être, est cette richesse reflexive et symbolique cachée derrière. Et c'est aussi parce que ces symboles sont typiquement et fondamentalement humains qu'ils résistent aussi bien au temps et ne font pas office de témoignage de l'histoire d'un peuple mais plutôt des mécanismes de notre esprit.

C'est aussi pour cette raison que je trouve remarquable un objet qui fait appel à un tel bagage symbolique.
avatar
Demosthène
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1126
Age : 32
Localisation : Un peu de partout désormais
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Asmascega le Jeu 28 Mar - 21:16

@Demosthène a écrit:C'est aussi pour cette raison que je trouve remarquable un objet qui fait appel à un tel bagage symbolique.
Et à propos de bagages, toi t'as un sacré bagage culturel!
avatar
Asmascega
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1904
Age : 28
Localisation : Breteuil (27; France)
Date d'inscription : 19/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Demosthène le Jeu 28 Mar - 21:30

Bah, tu sais, je n'ai que fait le résumé de cet ouvrage et un peu de tri afin de répondre à la question soulevée par Zabelle.

Après, la connaissance, ça ne sert pas à grand chose si ce n'est pas pour apprécier ou approfondir ce qu'on est. Ce n'est que mon humble avis. Je trouve bien plus remarquable ce que tu nous a montré en marqueterie qu'un trait de réflexion sur la mythologie qui n'apporte pas grand chose, si il n'est pas plus approfondi d'un point de vue psychologique ou philosophique. Je suis sur qu'il y aurait d'autres qui auraient plaisir à en parler bien mieux que moi parmi nous...

Après question du bagage culturel, c'est normal que je puisse un peu parler des questions soulevées dans mon propre sujet.

avatar
Demosthène
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1126
Age : 32
Localisation : Un peu de partout désormais
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Zabelle le Jeu 28 Mar - 23:31

et bien merci pour cet éclairage très intéressant, Démosthène.
Les développements musicaux que tu introduis m'en apprennent encore d'avantage car je ne connaissais pas ce lied de Schubert.
Un plaisir que de te lire.
avatar
Zabelle
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 755
Age : 53
Localisation : BRETAGNE
Date d'inscription : 28/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Demosthène le Jeu 28 Mar - 23:39

Bah, tu m'as donné une raison de m'étendre un peu sur un sujet que j'aime beaucoup alors c'est moi qui te remercie. On est peu de chose. un corps, un esprit. La bouffarde pour lier les deux ensemble.
avatar
Demosthène
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1126
Age : 32
Localisation : Un peu de partout désormais
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Ganymède - Mythologie au coeur de l'écume...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum