Le Tasse-Braises
AVERTISSEMENT: l'usage du tabac comporte des risques avérés pour la santé. Ce forum est un lieu de rencontres et de discussions réservé aux adultes qui en font usage; il n'en fait pas la promotion.
Interdit aux moins de 18 ans. PRESENTEZ-VOUS DANS "LA BUVETTE" APRES VOTRE INSCRIPTION!


Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Ortho/Gramm

Derniers sujets
» Pour les amateurs de Blues & Rock
Aujourd'hui à 22:35 par Big Dan

» Fumées et volutes dominicales du 19 novembre
Aujourd'hui à 22:27 par clod46

» Bon anniversaire à Delphine39
Aujourd'hui à 22:24 par Big Dan

» mes p'tites à moi
Aujourd'hui à 18:34 par PAT1er

» Divine tabacologie de ce Samedi 18 Novembre
Aujourd'hui à 18:29 par PAT1er

» La chaise de fumeur
Aujourd'hui à 13:02 par clod46

» La petite dernière de PAT
Aujourd'hui à 2:02 par PAT1er

» Morta et culottage
Aujourd'hui à 1:54 par PAT1er

» Une petite bêtise...
Aujourd'hui à 1:48 par PAT1er

» 17 novembre que fumez vous?
Aujourd'hui à 1:27 par PAT1er

» présentation Cardiologue
Hier à 20:21 par Lulu

» Tabacs de la Semois : article intéressant (inquiétant ?)
Hier à 18:29 par Alexharley

» Les instruments de Dan: Gibson Les Paul Standard, finition Gold Top
Hier à 4:39 par Big Dan

» Ses 16, bouffarde(s) au bec
Ven 17 Nov - 2:24 par Serge

» 15 novembre, restons au chaud pour fumer
Ven 17 Nov - 1:19 par PAT1er

INFOS
Bienvenue aux nouveaux inscrits! S'il vous plaît, ayez la gentillesse de poster votre présentation dans la Buvette afin que nous puissions faire connaissance.
Merci !
News!! LES PIPES DU TB 2011 par M. Pierre MOREL

Mer 1 Déc - 0:14 par Alain

LIENS: si vous désirez figurer dans nos liens  contactez l'admin.


Pipes Morel

Commentaires: 0

LE "TASSE-BRAISES V II" du Tasse-braises pour les membres!!!

Sam 29 Nov - 1:13 par Admin

Ceci n'est pas une action ponctuelle! Vous êtes membre, commandez votre Tasse-braises!

Voici le tasse-braises réservé aux membres du TB, c'est un exemplaire unique réalisé pour les membres du forum!! vous serez les seuls à en posséder un.
Son prix 22€ plus port.

Pour les commandes envoyez un mail à sevenpipe@free.fr





Commentaires: 74

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Alexharley
 
clod46
 
PAT1er
 
pepere
 
Lulu
 
Serge
 
Big Dan
 
papaalino
 
Stout
 
loic
 

Statistiques
Nous avons 1178 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Cardiologue

Nos membres ont posté un total de 150261 messages dans 6940 sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Lun 15 Déc - 10:28

Le SG 1792 Flake est composé de Virginie et d' Oriental ,
dont du tabac de Tanzanie.
C' est un mélange très riche, généreux, savoureux, qui me
fait penser aux cigares de la havane .

Avec tout de même une différence notoire, en ce sens que
le 1792 est aromatisé aux fèves de Tonka (Teck).

Le processus de fabrication est le suivant:
les feuilles de tabac sont passées à la vapeur, afin de permettre
d' en faire un gâteau qui après préparation, sera emballé
puis pressé.
Après un repos de deux heures environ, le flake sera cuit à
la vapeur pendant deux à trois heures. Cette étape va lui
donner sa couleur sombre et son goût si riche et savoureux.
Le gâteau va se durcir en refroidissant.
Ensuite, il sera bien entendu tranché en lamelles, comme tout
flake qui se respecte.
Ces tranches sont assez grossières dans la boîte, le tabac
humide, mais juste ce qu' il faut.

Pour ma part, je ne le fais pas sécher avant de bourrer ma pipe.
J' en prélève la quantité nécessaire, que je roule avec soin entre
mes doigts.
Le résultat est un tabac en fins rubans, qu'il ne faut pas trop
tasser et qui se consumera à la perfection.

Dès l' ouverture de la boîte jusqu' à l' allumage de la pipe et
son fumage, l' arôme est envoûtant. L' odeur de Tonka* est
irrésistible. A condition d' aimer, cela va de soi...

Cette fève, utilisée en cuisine, parfumerie, pharmacologie, se
retrouve donc dans le 1792.

Est-ce bien d' elle dont il s' agit ou d' un arôme substitut?
Je me pose la question, car son utilisation en tant
qu' épice de tabac (semoisBC) ou alimentaire
(crème anglaise, gateaux...) est désormais interdite en France
et aux States, la coumarine(composé actif de la fève de Tonka)
présentant, au delà d'une certaine dose,
des risques toxicologiques.

Enfin, je tiens à mentionner que le 1792 est un tabac(très)fort.
Il est chargé en nicotine, surtout si on le fume avec précipitation.
Néanmoins, il n' est pas mordant et n' agresse jamais la langue.
Totalement dépourvu de piquant.
Je ne le conseille pas aux amateurs de tabacs très légers.
Il enchantera les aficionados de Semois, de Puros, ainsi
que d' autres mélanges costauds.

Un de mes tabacs préférés, 4 étoiles.
J' irais même jusqu' à dire que c' est mon tabac préféré, toutes
catégories confondues.

La raison en est très simple:
Quand je prends une pipe, quoique je décide de fumer, c' est toujours
ce qui me vient à l' esprit comme premier choix...et sans réfléchir !! scratch

Un tabac à essayer absolument. Pour tous ceux qui n'aimeront pas,
je donnerai mon adresse gratuitement !

Calab' vhappy

*A propos du TONKA-Fèves du Teck et de la coumarine :

"Le nom de coumarine vient de
"cumaru" qui est le nom, dans une langue amazonienne, de l'arbre de
Tonka dont les fèves contiennent 1 à 3% de coumarine. Elle est présente
en quantités plus faibles dans plusieurs plantes comme le mélilot, la
sauge sclarée et la lavande. On la trouve aussi dans le miel, le thé
vert, la cannelle, etc.


La
coumarine est stockée dans la plante sous la forme de glucoside de
l'acide coumarinique qui se transforme en coumarine sous l'action
d'enzymes ou du soleil.


Chimie de la coumarine

Le
composé a été isolé par A. Vogel, en 1820, à partir des fèves de Tonka.
Il a été synthétisé en 1868 par W.H. Perkin, par la célèbre réaction de
Perkin, à haute température, à partir de l’aldéhyde salicylique et d’un
anhydride d’acide (CH3CO)2O en présence d’une base faible (CH3COONa).


Le
procédé utilisé actuellement par Rhodia, leader mondial sur le marché,
part aussi de l'aldéhyde salicylique (la synthèse de la coumarine
consomme la moitié environ de la production annuelle d’aldéhyde
salicylique).
La production industrielle a commencé en 1876, chez Haarmann et Reimer.
En 1909, Raschig a proposé un procédé partant de l'o-crésol et
impliquant la formation d’un dérivé de substitution dichloré.
Une autre méthode, la condensation de Pechmann, découverte en 1883,
part du phénol qu’on fait réagir avec de l’acide malique en présence
d’acide sulfurique concentré. Elle est surtout utilisée pour la
préparation des dérivés de la coumarine.


La coumarine de formule brute C9H8O2
(M = 146,15) est un solide cristallisé (F = 69-70°C, Eb = 301°C). Elle
est soluble dans l’eau et encore plus dans le phtalate d’éthyle. Elle
est stable en milieu modérément alcalin, ce qui permet de l'utiliser
dans les savons, mais est hydrolysée en milieu très basique en sel de
l'acide coumarique, inodore.


Toxicologie de la coumarine

La
coumarine n’est pas cancérogène aux doses habituelles dans la
nourriture (0,25%). Cependant on a trouvé une toxicité hépatique et
des tumeurs chez le rat à 100 mg / kg / jour et une toxicité pulmonaire
et des tumeurs chez la souris à 200 mg / kg / jour et ceci a entraîné
son interdiction dans les aliments. On n’observe aucun effet à des
doses inférieures.
Les études sont compliquées par le fait que le
métabolisme est différent selon les espèces animales et même selon les
doses pour une espèce donnée. Les doses les plus faibles sont encore
environ 100 fois supérieures à celles qui sont utilisées en parfumerie
où l'on peut considérer la coumarine comme sans danger. Elle est
cependant interdite dans les rouges à lèvres.


Odeur de la coumarine

L'odeur
est décrite comme odeur de foin fraîchement coupé, mais elle est assez
complexe. Le produit concentré a des notes crémeuse, caramel, gousse de
vanille. En solution diluée, les notes sont foin coupé, noisette et
amande. Les autres facettes parfois citées sont : aigre, doux, épicé,
frais, herbe.
L'odeur est très sensible à la présence d'impuretés
et l'aldéhyde salicylique, produit de départ dans la synthèse, doit
être éliminé car il donne une note poussiéreuse gênante.


Le
seuil olfactif (défini comme la concentration au dessous de laquelle
50% des personnes testées ne sentent rien) est, d'après des mesures
faites chez Givaudan-Roure, de 0,23 ng par litre, ou encore 1,6 10-12
mol par litre. La concentration dans la phase gazeuse au dessus de la
coumarine est, à 25° C, de 7,8 mg par litre (0,001 mm Hg) soit environ
34 000 fois la concentration au seuil olfactif.


La coumarine en parfumerie

La première utilisation de la coumarine dans un parfum semble être dans la composition par Paul Parquet, en 1882, de Fougère Royale
de Houbigant, qui en contenait environ 10%. Ce parfum est le premier
d'une famille dite "Fougère" qui a été définie après son succès. Guy de
Maupassant écrivait en 1891 que ce parfum est une "prodigieuse évocation des forêts, des landes, non de leur flore mais de leur verdure".
En 1889 le célèbre parfum Jicky
de Guerlain utilise une association coumarine / mousse de chêne /
salicylate d'amyle / ciste. Il appartient aussi à la famille "Fougère".


Aujourd'hui,
la coumarine entre dans environ 90% des compositions et, à une
concentration supérieure à 1%, dans 60% des compositions. Ce succès est
dû à la capacité de la coumarine à s'associer avec d'autres produits.
Ainsi, elle atténue le côté alimentaire de la vanilline et de
l'éthylvanilline. L'accord vanilline/coumarine comme base, donne, avec
l'essence de bergamote, un effet de chypre. Dans les compositions, elle
a un effet retardateur ou fixateur. On admet que 20 g de coumarine ont
le même effet que 1 kg de poudre de fèves de Tonka.


A
côté de ces applications, on peut signaler la neutralisation de
certaines odeurs : insecticides, peintures, encres ou plastiques et le
masquage des odeurs d'iodoforme ou de phénols. Hors du domaine de
l’olfaction, on l’utilise en électrochimie car elle améliore le dépôt
de cristaux dans le zingage par exemple.
Sous l’effet de la lumière
et de l’oxygène de l’air, la coumarine se décompose en aldéhyde
salicylique, dihydrocoumarine et acide salicylique.


Histoire et histoires

Pour Perkin, la formule brute de la coumarine était comme pour nous, C9H6O2, mais Delalande écrivait encore, en 1842, la formule C36H14O5.
Cependant, Delalande avait montré que la coumarine est dégradée par
chauffage avec de la potasse, en acides salicylique et acétique, ce qui
pouvait suggérer une voie de synthèse.
La structure proposée par Perkin en 1868 (soit CH3CO – C6H3=C=O)
était incorrecte et plusieurs autres structures incorrectes ont été
proposées ensuite. Des structures correctes ont été données par
Stecker, Fittig et Tiemann."


Maurice Chastrette
Professeur émérite à l’Université de Lyon

Compléments bibliographiques :


1. Boisde, P. M. & Meuly, W. C., Coumarin. Kirk Othmer Encyclopedia of Chemical Technology, 4ème édition, vol 7, p 647- 658.
2. Bedoukian, P., Fougère Royale by Houbigant. Perfumer & Flavorist, 18, sept-oct 1993, p 35.
3. Clark, G. S., Perfumer & Flavorist, 20, nov-dec 1995, p 23-34.
4. Delalande, M. Z., Ann. Chim. 1842, 6, 344.
5. Jaubert, J. N., Tapiero, C. & Doré, J.C., Perfumer & Flavorist, 20, may-june 1995.
6. Nandini Institute of Chemical Industries. http://www.sourceindia.com
7. Perkin, W. H. , J. Chem. Soc. 1868, 21, p 53.
8. Raschig, F., German Pat.223685; 27.04.1909.
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Lun 15 Déc - 11:13

Encore à propos de la coumarine :

-Usage thérapeutique : anticoagulant.

-malheureusement, la coumarine peut être
responsable d'une hépatite aiguë cytolytique(synonyme:
ça craint grave..), car massivement métabolisée
au niveau hépatique.

Alors, tonka ou pas tonka dans le 1792 ???


Calab' geek
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Antoine C. le Lun 15 Déc - 13:50

Ça, c'est de la review!!!

Merci Calabounet!
avatar
Antoine C.
Référent
Référent

Nombre de messages : 1215
Age : 53
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 02/11/2008

http://p4t4fix.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Chris le Lun 15 Déc - 15:00

Punaise !! Quand tu fais une fiche tu fais pas semblant Calab affraid
Merci beaucoup pour cette revue très riche Wink
avatar
Chris
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 2232
Age : 46
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 05/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Cyl le Lun 15 Déc - 22:17

Ouais. Là on est tous moins c... Wink)
Merci Calab!
avatar
Cyl
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5543
Age : 108
Localisation : Québec
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Erlin le Mer 23 Juin - 3:25

voui! faut que je teste ça ! Merci !
avatar
Erlin
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 448
Age : 52
Localisation : IDF
Date d'inscription : 28/05/2010

http://www.erlin.info/lepointdevous/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Mer 23 Juin - 3:35

Attention il faut supporter les tabacs très très très forts.
Ce mélange est un extrême, je n' en connais pas de plus hard, autant le savoir.
Inutile en effet de gaspiller des tis neuros Wink
Un pipeur prévenu en vaut deux !

_________________
   
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Fred le Mer 23 Juin - 3:42

Purée.

Non seulement je suis vachement moins Bip! qu'il y a 5 minutes (du moins concernant la tonka), mais en plus tu m'as vachement envie de gouter ce 1792.

Je l'ajoute dans ma liste, juste a coté du SG St James Flake (que j'ai pas encore gouté mais je te jure que ca vient... )
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 41
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Dide le Mer 23 Juin - 13:05

C'est vrai que sur ce coup, Calab. tu as mis le paquet.
Comme Fred, je l'ajoute a ma liste, et s'il est trop fort pour moi, tu me passeras ton adresse


Dernière édition par Dide le Mer 23 Juin - 16:40, édité 1 fois
avatar
Dide
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1177
Age : 56
Localisation : Herault (Pandora of course)
Date d'inscription : 21/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Invité le Mer 23 Juin - 14:05

hello,
je l' aime bien de temps en temps comme "épice" que j' ajoute avec parcimonie à divers tabacs.
ça me rappelle le goût de ce fruit sec asiatique dont j' ai mangé le nom :VH:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Erlin le Mer 23 Juin - 14:50

Rusé le Calab...ainsi, il reçoit gratis tous paquets entamés....smile
avatar
Erlin
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 448
Age : 52
Localisation : IDF
Date d'inscription : 28/05/2010

http://www.erlin.info/lepointdevous/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Irish Oak le Mer 23 Juin - 16:20

Très intéressant.

En plus, j'en apprends sur Jicky, un de mes parfums préférés.
avatar
Irish Oak
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 650
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par SYL2Oh le Jeu 24 Juin - 3:13

@pipephil a écrit: Je me trompe peut être mais il me semble qu'ici qlq un a dit qu'il y avait aussi de la TONKA dans le Shippers ? j'ai rêvé ou quoi ?

Je l'ai lu dans tobaccoReviews, c'est forcément vrai !0!
avatar
SYL2Oh
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 7213
Age : 53
Localisation : Aubervilliers
Date d'inscription : 12/11/2009

http://picasaweb.google.com/pikassorama

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Loup Larsen le Ven 2 Juil - 21:47

ça c'est de la review je vais essayer ce SG 1792 à petites doses pour commencer parce qu'il m'a l'air bien corsé
avatar
Loup Larsen
TBjunior
TBjunior

Nombre de messages : 150
Age : 55
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par bebert le Sam 3 Juil - 2:18

Pareil pour moi il fera partie de ma prochaine commande !!!!
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par tibalt le Sam 3 Juil - 20:19

Super review, très pro, Calab', com' d'hab'. Merci.

– J'en ai. Pas encore goûté mais le parfum est particulièrement capiteux. La tonka m'évoque vraiment l'orgeat. Ne pas faire voisiner avec d'autres tabacs à mon avis.
avatar
tibalt
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 3808
Age : 38
Localisation : Rhône Alpes.
Date d'inscription : 02/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par bebert le Jeu 8 Juil - 2:14

J'avais l'intention d'en commander au plus tôt, et encore plus après avoir lu ton post je pense accelérer !!!!!

Ma prochaine commande : SG 1792, St James et FVF.

bebert
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Big Dan le Jeu 8 Juil - 2:32

Merci Calab pour ce review super complet, très intéressant !

Ce que ça peut être utile pour un newbie comme moi...

_________________
"Il y a plus de choses au ciel et sur la terre, Horatio, que dans toute votre philosophie"  -  Hamlet (Shakespeare)
avatar
Big Dan
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 7323
Age : 57
Localisation : Repentigny, Québec
Date d'inscription : 17/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par SYL2Oh le Jeu 8 Juil - 5:02

Il me tarde de tester le 1792 en boite.
L'hiver dernier j'avais reçu un gros échantillon en bulk et il semblerait que le gout soit sensiblement différent.
La coupe est plus grossière :



Le flake était à point donc bourrage, allumage et combustion aisées.
Fumage lent préconisé, plaisir intense,une impression de fumer un tabac exceptionnel, je n'hésitais pas à le laisser s'éteindre pour éviter la satiété. Je le fumais en 1ière ou dernière pipe maintenant je le positionnerais au milieu à moins de ne fumer qu'une fois dans la journée, de plus il est assez tonique et vivifiant.
Par contre je n'ai pas fait la comparaison avec le cigare, faut dire que je n'en suis qu'un consommateur occasionnel...
On m'avait prévenu également que le 1792 marquait la pipe, j'en avais donc réservé une, l'odeur est partie au bout de 2/3 fumages !
avatar
SYL2Oh
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 7213
Age : 53
Localisation : Aubervilliers
Date d'inscription : 12/11/2009

http://picasaweb.google.com/pikassorama

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Irish Oak le Jeu 8 Juil - 5:16

Salut à tous,

Petite question bête mais assez cruciale : le 1792 Dark Kendal Flake, c'est bien ce que JPP appelle le 1792 Flake ?

Histoire que je ne me goure pas dans la commande !

Merci d'avance et amitiés à vous tous,

Al
avatar
Irish Oak
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 650
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Jeu 8 Juil - 5:48

@Irish Oak a écrit:Salut à tous,

Petite question bête mais assez cruciale : le 1792 Dark Kendal Flake, c'est bien ce que JPP appelle le 1792 Flake ?

Histoire que je ne me goure pas dans la commande !

Merci d'avance et amitiés à vous tous,

Al
Oui, c' est bien le même tabac, je l' affirme, certitude absolue.
Tu peux y aller en toute quiétude.
Bien à toi,

Calab'
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Jeu 8 Juil - 6:08

1792 Flake et 1792 cob Flake c' est pareil. Cob signifie "en vrac", au poids.
Sur le marché belge cela n'est pas dispo, uniquement des boîtes de 50g

On parle de ce tabac, en haut de cette page, ICI

Appellation complète:
1792 Flake Tobacco,
Dark Kendal Flake.


Il n' y en a qu' un de 1792 !


Dernière édition par Calabash le Jeu 8 Juil - 6:14, édité 1 fois

_________________
   
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Jeu 8 Juil - 6:18

Je t' en prie.

Un bon conseil : à fumer "de temps en temps", histoire de ne pas saturer et se rendre
malade avec, c' est quand même très costaud.
J' avais un peu abusé avec ce blend, il ne passait plus. Maintenant j' y reviens,
mais calmos, tout douuuux.....sinon.....

_________________
   
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Alfy le Jeu 8 Juil - 7:42

Mais c'est que ça donne une grosse envie, tout ça!!! Bon, à part les flakes, qui sont vraiment trop moches. Razz
avatar
Alfy
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 424
Age : 43
Localisation : Tajikistan
Date d'inscription : 29/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Fred le Jeu 8 Juil - 22:26

Cheers Je viens d'en acheter une boite cet aprem au roi du cigare. J'essaye cela ce soir.
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 41
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Irish Oak le Ven 9 Juil - 0:01

Merci à Calab et à Jimhar.


Bonne soirée à tous.
avatar
Irish Oak
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 650
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par bebert le Ven 9 Juil - 1:54

Il a raison jimhar, je soutiens sa requête !! alors Fred ?
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Invité le Ven 9 Juil - 13:52

Eh bien, merci pour cette revue!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Fred le Ven 9 Juil - 15:37

Bon alors, mes impressions sur le 1792.

Soyons clair d’emblée : mon appréciation
se situe entre « wooow ! » et « Nondidjû ! ».

Sans aucun doute possible un des meilleurs
tabacs que j’aie jamais goûté.

A l’ouverture de la boîte, en effet, ca sent
la tonka. Une odeur que je ne connaissais pas pour du tabac jusque là, mais qui
m’est familière. Je ne parviens cependant pas à mettre le doigt sur ce que ca
me rappelle. En tout cas ça sent bon. Très bon. On en mangerait.

Je prélève quelques bandelettes que j’émiette.
Emiettage pas aussi facile que pour d’autres flakes. Ca me donne, après un
malaxage un peu fastidieux, une grosse botte d’aiguilles de pin, que j’aère une
bonne demi-heure. Je passe ce temps-là à renifler mes doigts pour essayer de
définir ce que me rappelle cette odeur. Sans succès.

Le bourrage, contrairement à ce que j’aurais
pu croire, est aisé.

A l’allumage, je mets enfin le doigt sur cette
intriguante odeur. La fumée de ce début de bol me rappelle le lait de soja à la
vanille. C’est absolument fabuleux. Les saveurs évoluent en cours de fumage. Le
goût du tonka a tendance à s’effacer au fur et à mesure, remplacé par une
saveur de VA peu traditionnel. Une fumée subtile, nuancée mais que j’ai eu du
mal à définir en termes de saveurs. La fin du bol s’épice en douceur et m’a
laissé une impression « mentholée » dans la bouche. Un arrière-goût
frais, les papilles légèrement anesthésiées.

La consumation est parfaite (juste un
rallumage en milieu de bol), homogène. La fumée est dense, riche, sans
surchauffe.

La room note m’a évoqué de la torréfaction de
café, ou de chocolat. Une odeur riche et sucrée, délicieuse. Faudra que je
demande à mon épouse ce qu’elle en pense.
La moustache note m’a clairement rappelé le
chocolat chaud et les viennoiseries.

Pour ce qui est de la force, mes impressions
sont nuancées. J’avais pris ma grosse Winslow, bourrée jusqu’à la gueule. J’ai
fumé deux heures sans avoir l’impression d’un tabac fort. Ceci dit, j’ai du
abandonner avant la toute fin tellement j’étais rassasié. Mais pas écoeuré.
J’ai juste senti qu’il ne m’en fallait plus et il y en avait encore pour 10-15
minutes à mon avis.

Durant tout ce temps, je n’ai pas eu une fois
la langue en feu ni aucun désagrément. Ca ne m’a pas paru un tabac fort… tant
que j’étais assis. Par contre, une fois que je me suis levé pour ranger ma
pipe, je me suis rendu compte que c’est quand même un tabac qui tabasse !
Wow. Une légère ivresse et une irépréssible envie de dormir (mais aussi
probablement due aux 53 kms à vélo dans mes collines natales et sous le soleil).

Conclusion : wow ! Nondidjû !
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 41
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Fred le Ven 9 Juil - 17:18

Merci du conseil. Je l'essayerai direk a la sortie de la boîte.
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 41
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Dide le Ven 9 Juil - 18:48

Ca donne envie tout ca, un de plus sur ma liste.
Arretez vos revues, vous allez e ruiner.
Et Fred.
avatar
Dide
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1177
Age : 56
Localisation : Herault (Pandora of course)
Date d'inscription : 21/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par bebert le Ven 9 Juil - 19:18

Très belle review Fred ! elle me confirme que je dois sans faute le compter parmi ma prochaine commande.

Encore merci.

bebert
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par tibalt le Sam 10 Juil - 6:26

Une billet copieux et gourmand. Merci Fred. « Lait de soja à la vanille », hé! c'est une qualification intéressante! J'avais pensé orgeat et amande amère mais ça se rapproche.
avatar
tibalt
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 3808
Age : 38
Localisation : Rhône Alpes.
Date d'inscription : 02/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Fred le Sam 10 Juil - 13:18

Tout-à-fait !

Amandes et fèves de soja sont très proches.
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 41
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Sam 10 Juil - 16:54

et vice-versa

_________________
   
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par mpm.bandit le Sam 10 Juil - 19:03

@Chris a écrit:Punaise !! Quand tu fais une fiche tu fais pas semblant Calab affraid
Merci beaucoup pour cette revue très riche Wink

Sur le C.. "SPLENDIDE"

Ça donne envie . . .
avatar
mpm.bandit
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 3639
Age : 58
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par rossias le Jeu 12 Aoû - 1:19

ben je viens de le gouter...heu...et ben je crois que j'ai un soucis avec mes pipes, je l'ai émietté, laissé seché pfff plus d'une heure et malgré cela bcp de soucis de combustion et l'impression que le tabac ne donnait pas tout ce qu'il avait,je pense qu'il ne convient pas aux petit fourneaux !!!
avatar
rossias
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1540
Age : 45
Localisation : liège
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par bebert le Jeu 12 Aoû - 1:37

Rossias ne t'inquiètes pas !! c'est un must je le confirme, en revanche il est à mon avis aussi plus à l'aise dans les grands bols.

Ce soir à l'apéro je l'ai fumé dans une vieille Ropp "tête de légionnaire", d'aspect imposant mais au fourneau étroit.

Les flakes étaient très humides et après un premier émiettage grossier je les ai laissé sécher une demi heure, puis ensuite après un émiettage plus consciencieux encore une demi heure.

Malgré cela le tabac était encore gras, bourrage léger et allumage.

Après un premier tiers un peu compliqué en terme de combustion est arrivé le sublime !!!! combustion homogène, douceur des fragrances et des saveurs, odeurs envoutantes et surprenantes, complexité diabolique mêlant les arômes et les saveurs de fruits secs, de fruits très mûrs, de caramel et de miel, et, bien entendu de tonka, ou plutôt pour moi d'amandes légèrement torréfiées, d'orgeat, du sublime disais je !!!!!

Parfois de légères touches subtiles et fugaces de dragées extra fines.


Une véritable splendeur avec des qualités gustatives et olfactives qui font que ce tabac mérite que l'on persévère pour l'apprivoiser.

Courage, avec un peu de réglages tu ne tarderas pas à en tomber raide dingue amoureux.

Cependant, pour mieux l'apprécier, ne pas le fumer trop souvent. Le mieux etant souvent l'ennemi du bien !!
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Calabash le Jeu 12 Aoû - 1:59

@rossias a écrit:ben je viens de le gouter...heu...et ben je crois que j'ai un soucis avec mes pipes, je l'ai émietté, laissé seché pfff plus d'une heure et malgré cela bcp de soucis de combustion et l'impression que le tabac ne donnait pas tout ce qu'il avait,je pense qu'il ne convient pas aux petit fourneaux !!!

Salut Rossias,

peut-être manques-tu encore un peu de recul vis-à-vis de la gestion de la combustion de ce type de conditionnement,
voire du suivi au tasse-braises en court de fumage.
En effet, ce n' est pas ce qu'il y a de plus simple à gérer, il faut du temps pour bien se faire la main.
Dans ta présentation, tu dis ceci :

@rossias a écrit:bonjour à tous, .../... je fume la pipe depuis 2 mois .../... j'ai gouté quelques tabac
aromatisé ... du semois (la brumeuse miam!!) et du SG (commonwealth et golden glow re miam miam).
2 mois, c' est très court.
Tous les autres tabacs que tu as essayé sont plus faciles à appréhender, à maîtriser.
Aussi, prends patience, et tu verras que tu vas finir par le dompter.

Si je puis me permettre, je te conseille de te faire la main avec des Flakes plus "gérables",
tels les Peterson University Flake, l' Erinmore Flake ou encore le mac Baren Navy Flake,
tous trois faciles à fumer, bonne combustion, et excellemment savoureux.
Les Capstan sont également idéaux, mais non distribués en Belgique.

Cordialement,
Calab'
avatar
Calabash
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 5520
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par rossias le Jeu 12 Aoû - 2:27

merci pour vos réponses, mais je suis pas du genre à me décourager facilement, je pense qu'il me faudrait d'autre pipe car je dispose de peu de choix ce qui limite fortement mes test... et puis je pense que ce n'est pas mon jour...j'ai fumé trois pipe aujourd'hui et aucune ne m'ont vraiment emballée...
il y a des jours comme ça lol
avatar
rossias
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1540
Age : 45
Localisation : liège
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Samuel Gawith 1792 Dark Kendal Flake

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum