Le Tasse-Braises
AVERTISSEMENT: l'usage du tabac comporte des risques avérés pour la santé. Ce forum est un lieu de rencontres et de discussions réservé aux adultes qui en font usage; il n'en fait pas la promotion.
Interdit aux moins de 18 ans. PRESENTEZ-VOUS DANS "LA BUVETTE" APRES VOTRE INSCRIPTION!


Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Ortho/Gramm

Derniers sujets
» McBaren 7 Seas Regular Blend (emballage blanc)
Aujourd'hui à 21:44 par scratch

» 22, V'la les tabacs et les pipes
Aujourd'hui à 21:33 par clod46

» Le bon temps :)
Aujourd'hui à 19:22 par Mike41

» Mac Baren 7 seas - Royal Blend
Aujourd'hui à 19:12 par oursemois

» Pfeifen Huber - Vanilla Cream
Aujourd'hui à 19:12 par oursemois

» Samuel Gawith - Commonwealth Mixture
Aujourd'hui à 16:22 par Stout

» Avis sur le Vieux Bruges (Oud Brugge) ?
Aujourd'hui à 16:21 par oursemois

» 21 juillet, pas de repos pour les pipeux, pas de répit pour les pipes et tabacs
Aujourd'hui à 16:20 par Stout

» les boufardo
Aujourd'hui à 15:42 par boufardo

» Une petite bêtise...
Aujourd'hui à 15:19 par Mike41

» Pipier : Tristan Lefebvre
Aujourd'hui à 14:40 par boufardo

» Le site de Pierre Morel
Aujourd'hui à 12:04 par clod46

» qu'écoutez vous en fumant la pipe ?
Aujourd'hui à 6:38 par Alexharley

» Pour les amateurs de Blues & Rock
Aujourd'hui à 6:30 par Alexharley

» MERISIER.
Aujourd'hui à 1:08 par clod46

INFOS
Bienvenue aux nouveaux inscrits! S'il vous plaît, ayez la gentillesse de poster votre présentation dans la Buvette afin que nous puissions faire connaissance.
Merci !
News!! LES PIPES DU TB 2011 par M. Pierre MOREL

Mer 1 Déc - 0:14 par Alain

LIENS: si vous désirez figurer dans nos liens  contactez l'admin.


Pipes Morel

Commentaires: 0

LE "TASSE-BRAISES V II" du Tasse-braises pour les membres!!!

Sam 29 Nov - 1:13 par Admin

Ceci n'est pas une action ponctuelle! Vous êtes membre, commandez votre Tasse-braises!

Voici le tasse-braises réservé aux membres du TB, c'est un exemplaire unique réalisé pour les membres du forum!! vous serez les seuls à en posséder un.
Son prix 22€ plus port.

Pour les commandes envoyez un mail à sevenpipe@free.fr





Commentaires: 74

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Alexharley
 
clod46
 
Calabash
 
papaalino
 
Big Dan
 
pepere
 
boufardo
 
Ludoc
 
Mike41
 
arôme
 

Statistiques
Nous avons 1163 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Silver Cloud

Nos membres ont posté un total de 150751 messages dans 6930 sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par bebert le Ven 7 Oct - 12:43

Gros HS: me vient une idée. Je pense que si nous hésitons parfois à rédiger ds compte-rendus de qualité c'est peut-être parce que nous maîtrisons relativement peu le vocabulaire lié aux saveurs et autres impressions. Peut-être que ça vaudrait le coup de lancer un fil à ce sujet.

Bebert me semble le plus éclairé d'entre nous en ce domaine... Bebert ?


Jimhar, c'est en effet une bonne idée, je vais voir ce que je peux faire...... Smile
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par bebert le Ven 7 Oct - 12:47

Et les autres au fait !! Ils en pensent quoi de cette idée ? Donnez nous votre avis chers amis vhappy
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Potassium le Ven 7 Oct - 13:33

Vas-y fonce Bebert... Très bonne idée.
avatar
Potassium
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 357
Age : 41
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 10/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Ven 7 Oct - 13:34

quelques termes
-odeurs vegetales
herbe
herbe séche
foin coupé
fleurs(sechées,coupées)
fougéres
paille
eucalyptus
camphre
chêne
mousse
resine
champignon
terre humide
feuille morte
truffe

-odeurs alimentaires
café
chicorée
cacao
reglisse
miel
pain d'epice
pain grillé
caramel
vanille
noisettes
vinaigre (acide acetique/vinaigre balsamique)
agrumes
citron
pamplemousse
prune
figue
datte

-odeurs animales
mouton
civette
musc
cuir
ammoniac
iodé

-Odeurs avant fumage
-odeurs pendants,room note

-Etat de la cendre
noire
blanche
grise
grasse

-appreciation au fumage
plein
ouvert
onctueux
rassasiant
suave
rond
agressif
creux
mince

-fumée
aerienne
grasse
ample
legere

-bourrage
facile
normal
difficile

-combustion
difficile,reallumage frequents
irreguliére
tirage difficile
humide
piquant

A vous de completer


Dernière édition par scytale le Ven 14 Oct - 13:57, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Ven 7 Oct - 13:47

J'ai eu aussi des doutes quant à cette sensation de "crémeux". Mais c'est vrai qu'on retrouve une sensation de crème. Et au fond, qu'est-ce qui caractérise la crème ? Je crois que c'est le fait qu'elle est grasse. D'où ma question : le tabac contient-il des graisses et peut-on dire d'une fumée qu'elle est chargée en graisse ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Estienne le Ven 7 Oct - 14:43

très bonne idée que ce post, ça va permettre d'étendre grandement notre culture tabagique et gustative !!

Mais je me demande, faut-il avoir déjà bien cerné les odeurs (comme le chêne par exemple) pour pouvoir les retrouver dans un tabac ?
avatar
Estienne
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 3249
Age : 28
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Ven 7 Oct - 15:12

Super idée. Je dis toujours oui à ce qui me permet de devenir plus intelligent (ou même seulement l'impression d'être plus intelligent lol! )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par bebert le Ven 7 Oct - 15:13

Mais je me demande, faut-il avoir déjà bien cerné les odeurs (comme le chêne par exemple) pour pouvoir les retrouver dans un tabac ?

C'est complétement évident, mais pour commencer mieux vaut essayer avec un parfum plus simple que le chêne. Par exemple les fruits, les épices et les odeurs alimentaires.

Pour les goûts s'entrainer à détecter les quatre saveurs de base, celles pour qui seule la langue joue un rôle, à savoir les saveurs :

sucrées, salées, acides et amères.

Ensuite la complexité d'un "goût" ne peut être appréciée qu'avec l'entrée en jeu de la "gorge", du "palais", en fait c'est ce que l'on nomme la voie rétro-nasale, ou comme nous en avons discuté dans un autre fil, la rétro-olfaction. Un goût" est en fait composé à 90 % de sensations olfactives, ou plutôt rétro-olfactive.

avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par FranP le Ven 7 Oct - 15:18

C’est superintéressant, comme sujet! Autrefois, dans ma thèse, je me suis un peu occupé de ces questions au sujet de la description des vins, et j’ai gardé un certain goût (ha ha) pour ce genre de problèmes.

L’idée scytalienne d’une liste de descripteurs me semble excellente. Il reste peut-être à définir un langage pour l’évolution des sensations dans le temps: dominance, évolution, persistance etc. Je me demande aussi comment vous voyez l’usage des métaphores. Abusif, légitime, indispensable, débile…? Et pour faire encore plus petit prof, je conseille aux amis anglophones un livre qui est très fort sur ces questions: “Wine and Conversation” d’Adrienne Lehrer. Voilà

Sinon…. bonjour les gars, ça faisait une paye!
avatar
FranP
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 864
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Batucador le Ven 7 Oct - 16:34

Deux vidéos intéressantes que j'ai déjà envoyée à certain ici, ça concerne le vin, mais ça pourrait très bien s'appliquer au tabac. Et l'orateur est vraiment intéressant je trouve.
http://missglouglou.blog.lemonde.fr/2011/09/09/incapables-de-parler-dun-vin-vous-etes-normaux-d-dubourdieu-vous-explique/]Source

[dailymotion]
Denis Dubourdieu s'adresse aux débutants du vin par Miss_GlouGlou[/dailymotion]

[dailymotion] Denis Dubourdieu conseille les débutants en vin par Miss_GlouGlou[/dailymotion]
avatar
Batucador
TBjunior
TBjunior

Nombre de messages : 259
Age : 49
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 28/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Ven 7 Oct - 16:55

vous remarquerez que dans les odeurs alimentaires j'ai mis reglisse,cacao,miel,vanille,café citron ,pamplemousse,vinaigre(acide acetique) qui sont des additifs couramment employés
par exemple l'odeur de ketchup des tabacs GL Pease (vinaigre balsamique)
ou le pamplemousse rose du cap de l'erinmore flake
ou le gout de vanille et miel du vieux bruges

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par le Passeur le Ven 7 Oct - 17:59

sujet très intéressant. Je ne peux parler que pour moi évidemment, plus j'en apprends, plus je découvre la profondeur de mon inculture et plus j'ai goût de perdre cette ignorance.
avatar
le Passeur
TBstar
TBstar

Nombre de messages : 10913
Age : 65
Localisation : Roxton Falls / Québec
Date d'inscription : 22/11/2010

http://passeur.chez.com/centre.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par TontonRoland le Ven 7 Oct - 18:08

Sujet primordial qui permettra de nous faire une idée plus juste d'un tabac. Le top étant de pouvoir avoir des descriptions de 3 dégustateurs différents, sur la base de l'emploi d'un vocabulaire des sensations commun à tous.


Etant un amateur de fin, de bonne bouffe, de cigares et de tabacs à pipes, je ne peux qu'être pour.
avatar
TontonRoland
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 511
Age : 46
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 22/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Fred le Ven 7 Oct - 18:19

Tres bonne idée. Mais je pense qu'identifier des notes, saveurs et arômes demande un apprentissage qui ne peut qu'être approximativement et imparfaitement réalisé seul.

Ce n'est pas parce que je sais qu'il existe de notes de cuir et de vieille truffe que je serai capable de les identifier dans un tabac.

En fait, il faudrait suivre des cours d'oenologie (parce que je pense que ce type de cours n'existe pas pour les tabacs) ou de cuisine. Ceux qui le font ou l'ont fait sont nettement meilleurs dans cet exercice perilleux.
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 40
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Estienne le Ven 7 Oct - 18:29

Donc il faut se créer une sorte de base de donnée d'odeurs et de goûts, pour pouvoir ensuite essayer de les retrouver dans le tabac.
Ça serait surement mieux avec un "maître" en chair et en os
Mais je vais suivre vos conseils et aller un peu mettre mon nez dans l'armoire à épices.
avatar
Estienne
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 3249
Age : 28
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Ven 7 Oct - 19:20

Super ce fil ! Ca va surement m'aider a mettre des noms sur les sensations.

Il va falloir qu'on essaye tous de l'enrichir à partir de la base (deja très complète de Scytale). Dans l'immédiat je suis bien incapable de complèter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par GEORGES-ALAIN le Ven 7 Oct - 19:31

Bonjour,
excellente idée en effet,même si je ne fume qu'un ou deux tabac,cela me permettra peux être de changer d'avis et de gouter
ailleurs,en tous les cas de mieux comprendre la finesse d'un tabac par
rapport à vos analyses,pour me diriger,ou pas,vers d'autres choix.
Merci aux connaisseurs qui nous instruisent .

_________________
GEORGES-ALAIN





         Soyons  cool !
avatar
GEORGES-ALAIN
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 10404
Age : 72
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 12/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par FranP le Ven 7 Oct - 19:42

En fait de "bases donnés" vous connaissez sans doute ce petit gadget qui a été sorti il y a quelques années.

http://www.amazon.com/Nez-Vin-collection-compl%C3%A8te-fran%C3%A7ais/dp/2906518263/ref=sr_1_6?ie=UTF8&qid=1317998457&sr=8-6

Dur de l'appliquer aussi sec au tabac, mais le principe de l'apprentissage par isolément est bon, non?
avatar
FranP
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 864
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Estienne le Ven 7 Oct - 21:22

oulà, on touche à la sémiologie là
Mais c'est passionnant !!
avatar
Estienne
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 3249
Age : 28
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Ven 7 Oct - 21:36

Ma modeste expérience dans les revues des tabacs (j’en ai à peu près 150 en stock) m’a amenée à me méfier des descriptions alimentaires genre vin. J’en suis arrivé à presque supprimer ces termes de mes descriptions sauf si une note de noisettes ou de céréales par exemple est tellement dominante qu’on ne peut pas ne pas la mentionner.

Pourquoi ?

La comparaison avec le vin est tout à fait erronée, je sais c’est une opinion tranchée mais c’est la mienne. Pour plusieurs raisons ;
- Le tabac c’est de la fumée et pas un liquide.
- C’est une fumée chaude qui s’attaque aux papilles gustatives, une fumeur qui fume 8 pipes par jour ne va plus goûter la même chose qu’un fumeur qui fume une pipe tous les deux jours. Pour se rendre compte de ce que je dis il suffis de se remettre à fumer après une angine de quelques jours par exemple, le tabac n’a pas le même goût au premier fumage.
- La pipe influence beaucoup le goût, une bruyère goûte tout à fait différemment d’une écume.
- La manière de bourrer, de sécher le tabac est fort variable d’un fumeur à l’autre. Lors de ma dernière visite à Paris par exemple je me suis rendu compte que certains fumaient le tabac fort humide, le mien doit être très sec. Il y a une différence assez marquée entre les deux.

Comment décrire vous allez me dire puisqu’il y a tant de variables et il faut bien que tout le monde se retrouve dans une revue ?

Mon approche consiste à analyser l’impact gustatif des différents éléments du tabac, autrement dit partir de la composition pour l’identifier dans le mélange. Le mariage des différents élements est crutial. C'est une manière de procéder de plus en plus reconnue dans le monde la pipe, elle provient de la cuisine. La description du vin est tout à fait différente.
Un chef qui doit évaluer une omelette à la truffe va se demander quel est l’impact de la truffe dans l’omelette, l’équilibre est-il respecté entre les œufs et l’arome de la truffe ? Une omelette trop cuite sera amère, l’amer va tuer la truffe, c’est pas bon !
Il est bien évident que rechercher des notes de caramel ou d’agrumes dans l’omelette n’a pas beaucoup de sens. Y’en a ? Y’en a pas et alors ? C’est pas pour autant que cette omelette sera meilleure ou pas, par contre savoir de quelle manière ont été découpées les truffes aura un impact majeur sur l’harmonie finale. Est-ce qu’il y a une touche d’huile à la truffe pour donner cet arôme magique final ? Oui ! Mais il a été ajouté beaucoup trop tôt en phase de cuisson et comme cette huile ne supporte pas le chauffage tout son arôme fut détruit, dommage…



Quelques élements de base:
Le Virginia est associé aux notes sucrées, fruitées, fruits secs, céréales,…

Le Burley est un tabac sec, parfois très dur suivant les variétés, il donne de la puissance, du corps, il est fort en nicotine,…

Les orientaux ne sont pas des tabacs au goût puissant, ils donnent de la rondeur, du corps. Ce fameux crémeux des mélanges anglais vient des tabacs turcs.

Le Perique peut être poivré, piquant, il peut donner des notes de prune séchée.

Le Latakia est un tabac assez monolithe facilement identifiable fumé seul, il a un puissant fumet, il peut être acide, il donne du contraste et du corps, il peut être sombre,…



De manière générale afin d’esquisser un portrait reconnu par le plus grand nombre, un peu comme un portrait robot, je me pose les questions suivantes :

Le tabac est plutôt sucré ou sec, voir acide ?

A-t-il beaucoup de corps (lourdeur) ou peu ?

A-t-il de la rondeur ou bien il est très précis dans ces saveurs ou très court en arrière gouts ?

Est-il fruité ou plutôt sombre ?

Est-ce qu’il est globalement puissant comme un Nigtcap ou léger ?

Est-ce qu’il est aromatique au niveau du nez (rien à voir avec un tabac aromatisé artificiellement) ou tout est dans le gout en bouche ?


Dernière édition par Arthur le Sam 8 Oct - 14:41, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Fred le Ven 7 Oct - 21:49

Je parlais d'oenologie non pas pour comparer vin et tabac, mais parce que c'est la seule formation, a ma nulle connaissance, qui permette d'analyser les arômes.

@ jimhar : je suis sans doute un peu con-con, mais comment mettre un mot sur une sensation ? Il faut quand meme a tout le moins que tu aies auparavant associé le mot à la sensation et ça, je vois pas trop comment le faire si personne ne te dit "goute" ou "sens", ça, c'est de la violette".
Tu vois, mettons que je goute un tabac et qu'identifie une note particulière mais je ne sais pas comment la nommer parce que je n'ai jamais rien gouté de comparable avant. Comment je fais pour trouver le mot juste et vous le faire partager ?
Peut etre que je dirai "rose" alors que ca n'a rien a voir...
C'est difficile a expliquer mais tu vois ce que je veux dire ?
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 40
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Ven 7 Oct - 22:04

J’ajoute une petite remarque qui va dans le sens de mon approche, plus un tabac est basique plus il sera difficile à décrire. Vous remarquerez que rien n’est plus difficile à décrite qu’un Semois ou un Virginia pur.

Le Semois c’est quoi comme notes ? Du foin, de la réglisse, oui mais un autre nous dira que c’est du terreau, de l’humus qui dominent. Une méthode qui mène à la cacophonie n’est pas bonne par nature…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par baldo le Ven 7 Oct - 22:19

Si je peux retrouver pas mal d'odeurs mentionnées par Scytale dans le tabac encore dans sa boite, il m'est impossible de les distinguer dans la fumée. Ex : le latakia sent le cuir mais je n'ai pas le gout du cuir en bouche en fumant. Il me semble qu'il y a une grande distance entre les deux choses. C'est une difficulté supplémentaire par rapport à la dégustation du vin.
Mais je suis encore débutant "gouteur". Je ne connais pas le terme équivalant oenologue pour le tabac.(néologisme à inventer ??) Je vais peut être m'affiner en me concentrant d'avantage.
L'analogie avec le vin est limitée, comme démontre Arthur, mais peut, par certains côtés, servir d'illustration didactique.

En tout cas riche idée, fil des plus intéressants.

Article digne d'intérêt : Dégustation de tabac
avatar
baldo
TBbuddy
TBbuddy

Nombre de messages : 316
Age : 52
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par GEORGES-ALAIN le Ven 7 Oct - 23:34

Je ne vois pas tellement comment deux personnes qui trouveraient un goût différent à un même tabac pourrait amener à
la cacophonie.A mon sens c'est justement la différence d'appréciation
qui pourrait nous faire dire si oui ou non notre palais "goûte" le tabac,comme le nez d'un oenologue à moins de connaitre tous les composant du tabac
étudié,ce qui nous donnerait une piste sérieuse pour faire un rapprochement,avec la cuisine par exemple.Ma foi,j'essaie de comprendre.........car dans l'explication de l'omelette au truffes citée par Arthur,la on connait tous les composants.

_________________
GEORGES-ALAIN





         Soyons  cool !
avatar
GEORGES-ALAIN
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 10404
Age : 72
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 12/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Fred le Sam 8 Oct - 3:09

Tu mets en mots ce que j'essayais de soulever comme problème avec une limpidité exemplaire.

Pour continuer alors encore un petit peu le HS, j'agrée totalement ta vision de la pensée en mots. J'ai moi-même un exemple qui me vient en tête. Quand j'étais a Glasgow, mon patron etait un français installé là depuis quelques années. Il avait mis ses enfants à l'école en anglais et leur parlait français à la maison. Riche idée à première vue pour en faire de parfaits bilingues. Sauf qu'en discutant avec son fils lors d'un souper, j'ai remarqué que le petit, à 6 ans, confondait en français "gateau" et "chateau"... J'ai été vraiment horrifié de constater l'appauvrissement conceptuel de ce gamin qui ne maniait correctement finalement aucune des deux langues. Ma fille de 3 ans ne confondrait jamais les 2 mots parce qu'elle sait que les 2 mots représentent des choses totalement différentes et on peut se demander quels concepts sous-tendaient ces mots chez ce gamin... J'ai trouvé ça réellement affolant !

Mes concepts à moi pour parler de la pensée sont plutôt ceux de la neuroscience cognitive : experiences perceptives, boucles rétroactives, assemblées neuronales, long term potentiation, noeuds sémantiques, répertoire phonologique, etc.
Mais je suis heureux de constater qu'on se rejoint finalement dans l'énoncé du problème.

Reste à le résoudre... Tu parles très justement de la malléabilité du langage et de sa fonction sociale. C'est là tout le problème. Comment puis-je identifier, c'est à dire mettre en mots ou lier une expérience à un concept lié à un répertoire phonologique déterminé (le signifiant-signifié) un arôme particulier et comment, sans formation, être certain que le mot que je vais mettre sur mon expérience est le bon, c'est-à-dire celui socialement admis pour cette expérience précise ?
Je ne vois pas de solution au problème autre qu'un apprentissage externe par quelqu'un maîtrisant ce code particulier, apprentissage dont devraient évidemment bénéficier toutes les personnes qui voudraient établir une communication précise sur ce thème.

Je pense d'ailleurs que c'est pour cela que les descriptions de bebert sont aussi pointues. Si mes souvenirs sont bons, il a été formé (à l'oenolgie ?). Et c'est également pour cela que ces descriptions me dépassent, parce que je ne maîtrise pas ce code, cette association entre expériences et labels.

En tout cas, fil extrêmement riche pour moi. Merci.
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 40
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 13:22

Pour completer
dans une description de la rencontre avec un tabac,il faut expliciter la maniere dont on s'y prend
l'a t on fait seché,comment l'a t'on bourré,quelle pipe a été utilisée.

Fumer un tabac dans une pipe large ou dans une pipe etroite donne des resultats differends
J'ai pour habitude par exemple de toujours gouter un nouveau tabac avec une pipe en terre,toujours la même,une gambier;la terre est neutre et je peut etablir des comparaisons.Cette pipe a un tuyau en bambou,si elle avait un tuyau en ebonite,mon appreciation serait differente.

D'autre part,certains tabacs,notamment les virginies ont des evolutions de gouts et d'arômes assez marqués par tiers grosso modo.
Cette evolution par tiers sera differente si vous utilisez une pipe large et peu profonde ou etroite et profonde.

D'ou l'utilité de le preciser pour les copains

D'ou l'interet de preciser si au cours du fumage vous sentez une grosse evolution du gout,ou si le tabac est monolithique (cas du semois) sachant que les fins de bols sont evidemment plus marquées

Scytale

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par GD ! le Sam 8 Oct - 13:59

Sujet vraiment magnifique ! J'ai pris un plaisir fou a lire Fred et Jimhar, sur le langage. Et les autres tout autant bien entendu.
avatar
GD !
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1383
Age : 24
Localisation : ambérieu en bugey , 01
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 14:57

Si je peux retrouver pas mal d'odeurs mentionnées par Scytale dans le tabac encore dans sa boite, il m'est impossible de les distinguer dans la fumée. Ex : le latakia sent le cuir mais je n'ai pas le gout du cuir en bouche en fumant. Il me semble qu'il y a une grande distance entre les deux choses. C'est une difficulté supplémentaire par rapport à la dégustation du vin.
Mais je suis encore débutant "gouteur". Je ne connais pas le terme équivalant oenologue pour le tabac.(néologisme à inventer ??) Je vais peut être m'affiner en me concentrant d'avantage.
L'analogie avec le vin est limitée, comme démontre Arthur, mais peut, par certains côtés, servir d'illustration didactique.

En tout cas riche idée, fil des plus intéressants.

Le Latakia a des notes de cuir, bien possible, mais analyser un certain mélange qui contient du Latakia en se demandant si les notes de cuir sont perceptibles nous avance à quoi exactement ? A rien du tout, lecteur qui a pris connaissance de cette information ne sera avancé en rien. Un tabac avec des notes de cuir est meilleur qu’un autre, rien n’est moins certain. Par contre savoir à quel niveau se situe la Latakia dans le tabac est une information essentielle. Bien plus, est-ce que le blendeur a travaillé de manière intelligente sachant qu’il y a un très vieux Burley bien aromatique dans ce mélange ? Est-ce le Latakia respecte l’aromaticité du Burley ? Est-ce qu’il le laisse s’exprimer pour en faire un tabac rare et fin ? Ou bien il est surdosé au point de tout inhiber ?


Dernière édition par Arthur le Sam 8 Oct - 20:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 15:30

Faudrait trouver un système synthétique, sorte de "résumé"

Quelques élements de base:
Le Virginia est associé aux notes sucrées, fruitées, fruits secs, céréales,…

Le Burley est un tabac sec, parfois très dur suivant les variétés, il donne de la puissance, du corps, il est fort en nicotine,…

Les orientaux ne sont pas des tabacs au goût puissant, ils donnent de la rondeur, du corps. Ce fameux crémeux des mélanges anglais vient des tabacs turcs.

Le Perique peut être poivré, piquant, il peut donner des notes de prune séchée.

Le Latakia est un tabac assez monolithe facilement identifiable fumé seul, il a un puissant fumet, il peut être acide, il donne du contraste et du corps, il peut être sombre,…



De manière générale afin d’esquisser un portrait reconnu par le plus grand nombre, un peu comme un portrait robot, je me pose les questions suivantes :

-Le tabac est plutôt sucré ou sec, voir acide ?
-A-t-il beaucoup de corps (lourdeur) ou peu ?
-A-t-il de la rondeur ou bien il est très précis dans ces saveurs ou très court en arrière gouts ?
-Est-il fruité ou plutôt sombre ?
-Est-ce qu’il est globalement puissant comme un Nigtcap ou léger ?
-Est-ce qu’il est aromatique au niveau du nez (rien à voir avec un tabac aromatisé artificiellement) ou tout est dans le gout en bouche ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 15:50

@jimhar a écrit:
La question que je me pose est comment transposer cela de façon synthétique ? J'veux dire avec une grille par exemple. Car nos reviews ont parfois le désavantage d'être trop longues à lire ( tout le monde n'a pas forcément envie de lire 1 page). Faudrait trouver un système synthétique, sorte de "résumé" efficace ( qui pourrait être ajouté aux longues reviews).

il faut les deux
ce qui me plait,c'est les nuances d'appreciation explicitées
c'est sur que les chroniques reduites a une note: 3/5 c'est vite lues; lol! mais est ce vraiment ce qui fait le charme du TB?

Scytale

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 16:05

faudrait demander a Bebert ce qu'il en pense
mais a part la matiere de depart qui est semblable,le fonctionnement du cigare et donc l'appreciation,est vraiment different de la pipe.
Je pense notamment au troisieme tiers"purin"
Cela dit les grilles d'arômes peuvent etre proches.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 20:47

Trouvé sur le Net pour la dégustation des cigares, à mon avis adaptable pour la pipe. reste à ajouter les nécessaires précisions indiquées par Arthur :
Pour être précis c’est précis, on dirait un formulaire d'une banque pour l’assurance vie.

On teste un tabac x, on remplit chacun le formulaire et on a tous un truc différent, on fait quoi ?

Il faudra un superordinateur 10GHz, 50 Giga de RAM et 100 Terra de disque dur pour tout compiler pour mettre en évidence que 14 fumeurs sur 100 ont clairement décelé une note de biscottes, de brioches et de café dans le dit tabac. Bon appétit si vous êtes à table

On en voit des trucs dingues sur le TB, mais là

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 21:41

Fil très intéressant, très bonne idée.

Par contre, il ne faudrait pas tomber dans le trop détaillé qui, je crois, porterait plus à la confusion qu,autre chose.

Il ne faut pas oublier que les goûts et impressions sur un même tabac peuvent varier d'un fumeur à l,autre et, oui, dépendamment du nombre de pipes qu'il a fumé ce jour - là.

Sur ce sujet, je dois dire que je suis entièrement d'accord avec l'approche et la philosophie d'Arthur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Sam 8 Oct - 23:55

Et je suis aussi d,accord avec toi, Jim.

Ce qu'on est formid', non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par barbapipe le Dim 9 Oct - 0:28

Le point de vue d'un béotien:

j'ai beaucoup apprécié la lecture de ce fil, mais, pour y ajouter mon grain de sel et une vision toute personnelle et même simpliste de "l'art de fumer" la pipe, je dis que tout cela ne concerne que ceux que je nomme (sans ironie) les fumeurs-esthètes, tout comme il existe des amateurs de vins qui mâchent le vin, etc... (ce que je respecte même si je ne m'adonne pas à ces pratiques.) Pour ma part, les 9/10 des pipes que je fume (j'en fume beaucoup) , je les fume assez distraitement, généralement en faisant autre chose de surcroît. Donc je m'attarde peu à rechercher les saveurs cachées ou sous-jacentes d'un tabac. En outre, ces 9 pipes sur 10 sont bourrées de semois ou de gris. Ca limite les comparaisons.

Ceci dit, tout ce que j'apprécie dans une revue de notre ami bebert passé maître en la matière, c'est toute la poésie que je trouve dans ses descriptions de saveurs, d'arômes, etc... et même le suspense qu'il met parfois dans ses textes qui frisent le polar. Et je me fiche de savoir s'ils s'y trouvent réellement, ces arômes et saveurs. L'important est qu'il les aie découvertes (et s'il les avait inventées ce serait encore plus beau, tiens !) Lire ses descriptions me comble bien assez, presque autant qu'une chronique de Vialatte ou un poème de Prévert. C'est dire ! Bravo bebert !
avatar
barbapipe
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 2829
Age : 66
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par le Passeur le Dim 9 Oct - 1:24

je suis assez d'accord avec Barbapipe. Je ne suis pas quelqu'un qui s'attarde à ce que goûte ou sent un tabac versus un autre. Peut-être n'ai-je pas le goût suffisamment développé bien que je sois conscient que ça aussi se développe.

Certes je suis moins fidèle à mon Captain Black que je l'ai été par le passé, je le reconnais, grâce au TB et bien entendu à ses membres. Bien sûr, probablement comme la très large part des TBistes, je lis avec assiduité les chroniques de Bebert, lesquelles me fascinent autant qu'elles me subjuguent. Mais par-delà ces considérations, je reste pantois.
avatar
le Passeur
TBstar
TBstar

Nombre de messages : 10913
Age : 65
Localisation : Roxton Falls / Québec
Date d'inscription : 22/11/2010

http://passeur.chez.com/centre.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par bebert le Dim 9 Oct - 2:17

Hé ben les cocos !!!!! Belles réactions, et c'est très sincère.



J'ai lu avec beaucoup d'intérêt vos interventions et si vous le permettez je vais reprendre en synthèse tous ces points importants, tout au moins pour le sujet qui nous occupe, que vous avez soulignés.

l'oenologie, la dégustation et l'analyse d'un vin, est certes une base initiatrice à la dégustation d'autres produits de "bouche", mais il y a à mon sens une grande différence entre le vin, les mets, et le tabac, comme l'a souligné fort justement arthur, c'est la "mâche", le vrai contact physique entre un liquide (le vin, le thé, le café ou encore un alcool fin, voire même l'eau) ou un solide (l'aliment) et la fumée.

Je pense néanmoins qu'il est possible, grâce à quelques "artifices" tels que la rétro-olfaction ou l'imprégnation de la muqueuse buccale passive, ou active, de "décrire", pas forcément de manière scientifique, les sensations induites par le fumage de tel ou tel tabac.

Il est, à mon sens, important, pour rendre toute revue plus lisible, de ne pas se soustraire à la description précise des "moyens" mis en oeuvre pour la dégustation :

-Temps de séchage du tabac et donc son taux d'humidité

-La pipe utilisée, la taille du foyer, et son matériau

-L'aspect du tabac (couleur, coupe et impressions tactiles) et sa préparation avant le bourrage.


Et la liste n'est pas exhaustive.


Ensuite pour reprendre ce qu'ont dit Jimhar et Fred, de façons différentes mais finalement très justes, l'intêret n'est pas de tous "tomber" d'accord sur les saveurs et les senteurs d'un tabac, et c'est tant mieux, mais plutôt d'être en mesure de mettre les bons mots sur les sebsations ressenties, pas necéssairement les mêmes que celui du voisins, mais au moins suffisament explicites et cla ires.

Il m'arrive parfois de ne pas être d'accord avec moi même entre deux fûmages d'un même tabac "j'ai goûté l'humus et le sous-bois là !!! Je dirais aujourd'hui que je perçois d'avantage la mousse et le champignon, voire une pointe de tourbe fraiche !!!!! t'étais bourré B'bert la semaine dernière ou quoi !!!!!" Alors imaginez un peu entre l'avis de Fred, de Jimhar, de Scytale ou de chacun d'entres vous et le mien et inversement !!!!!!!!!

Donc qu'importe que nous soyons du même avis, je préfère de loin que nous nous comprenions.........c'est pas plus important ça ?????
avatar
bebert
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 4609
Age : 53
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 29/04/2010

http://www.bert-jp.odexpo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par El Che le Dim 9 Oct - 11:31

@Batucador a écrit:Deux vidéos intéressantes que j'ai déjà envoyée à certain ici, ça concerne le vin, mais ça pourrait très bien s'appliquer au tabac. Et l'orateur est vraiment intéressant je trouve.
http://missglouglou.blog.lemonde.fr/2011/09/09/incapables-de-parler-dun-vin-vous-etes-normaux-d-dubourdieu-vous-explique/]Source

[dailymotion]
Denis Dubourdieu s'adresse aux débutants du vin par Miss_GlouGlou[/dailymotion]

[dailymotion] Denis Dubourdieu conseille les débutants en vin par Miss_GlouGlou[/dailymotion]

J'ai apprécié le visionnement de ces deux vidéos.

J'ai également apprécié la lecture de ce fil; et pour ma part, j'avoue que -

JE FUME LA PIPE QUE POUR LE PLAISIR DE PÉTUNER !

Sans trop m'attarder à rechercher le feu d'artifice d'arômes et d'essences, toutes plus subtiles et discrètes que renferme la fumée d'un tabac.

avatar
El Che
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 2297
Age : 58
Localisation : La Patrie (Québec)
Date d'inscription : 24/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par GEORGES-ALAIN le Dim 9 Oct - 13:39

Bonjour,
Sans aucun doute profane dans l'art de déterminer le vocabulaire
et le langage des Arômes du tabac,mon appréciation reste au niveau de ce que je ressent : du plaisir.
Il n'en reste pas moins vrai,comme le dit Barbapipe,(sans ironie) que tout
le monde n'est pas "esthète" en la matière.
Si vous lire est un régal intellectuel et visuel,c'est parce que vous avez la capacité d'analyse et le savoir nécessaire, or,c'est cette différence
qui nous sépare,autant pour participer "au débat" que pour comprendre
et mettre en pratique méthode et vocabulaire....Suis-bête!!!!!!!!!!!!!!!!!

_________________
GEORGES-ALAIN





         Soyons  cool !
avatar
GEORGES-ALAIN
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 10404
Age : 72
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 12/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par GD ! le Dim 9 Oct - 14:26

Moi j'ai quand même du mal, avec les arômes "humus " "terres humides" "pailles" "cuir"... C'est bien trop abstrait je trouve, du moins au niveau gustatif (oui je n'ai jamais manger de terre, ni de paille...).
Mais d'un point de vue olfactif, la chose se défend.

Sinon je suis plus comme Barbapipe, je fume d'une manière assez distraite, je veille juste à la température du foyer.
Cependant lorsque je goute un nouveau tabac, je suis bien plus assidu, j'ouvre plus mes sens, pour comprendre , ce que je fume.

En résumé, je fume mes tabacs de tous les jours distraitement, pour le plaisir du gout, et la détente. Mais je fais de gouter un nouveau tabac une tâche à part entière, sur au moins les 5 premiers fumages.

Toutefois il me semble que je serais bien incapable de mettre systématiquement des mots sur mes sensations.

ps: il faudrait cependant que j’essaye réellement de décrire mes sensations, cela pourrait constituer en un bon exercice de communication/d'organisation des idées. Donc si cela ne vous dérange pas j'utiliserais le TB comme cahier d’exercices.
avatar
GD !
TBphile
TBphile

Nombre de messages : 1383
Age : 24
Localisation : ambérieu en bugey , 01
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Fred le Dim 9 Oct - 18:41

@GD ! a écrit:Moi j'ai quand même du mal, avec les arômes "humus " "terres humides" "pailles" "cuir"... C'est bien trop abstrait je trouve, du moins au niveau gustatif (oui je n'ai jamais manger de terre, ni de paille...).

Et c'est heureux car pour ceux qui mangent la terre, souvent, le pronostic vital est engagé !
avatar
Fred
TBfan
TBfan

Nombre de messages : 5633
Age : 40
Localisation : Hainaut Occidental
Date d'inscription : 21/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Invité le Dim 9 Oct - 18:49

Arthur, le but n'est pas d'uniformiser les goûts, n'est pas que chacun ressente le même truc.


Je n’ai nulle part écrit cela, ni même pensé. Comment pourrait-on uniformiser les goûts des gens ???

Ce qu’il faut par contre c’est un minimum de méthode pour qu’on puisse à l’instar d’un groupe de musique jouer un truc audible par tout le monde, à commencer par nous-mêmes. Si chaque membre du groupe joue sur des accords complètement différents avec des instruments aux sonorités incompatiobles, c’est la cacophonie.



Tu m’excuseras mais le titre me parait assez clair : « La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire ». Il y a bien méthode et vocabulaire, celui qui a lancé le post s’est parfaitement aperçu que pour être un minium compréhensible, une description d’un tabac, il faut que nous ayons une méthode commune et un vocabulaire commun. Tous les humains du monde entier qui ont un minimum d’intelligence travaillent de cette manière





L'idée de départ c'était tout l'inverse: que chacun puisse, à l'aide d'un vocabulaire approprié, approfondir, explorer son expérience avec tel ou tel tabac. Ni plus ni moins.



La question n'est pas tant le vocabulaire mais la maîtrise des élements clés qui permettent une bonne description.
Les fumeurs peuvent approfondir et explorer chez eux leurs expériences personnelles, c’est même vivement conseillé avant de se lancer dans des revues. On a pas besoin de ce post pour faire sa propre petite introspective d’un tabac…

Lorsque tu décris ta nouvelle voiture sans vouloir citer la marque , tu dis j'ai acheté une berline, un coupé, une petite 2 portes,...



Je suis en train de me fumer tranquillement un mélange de Virginia et d’orientaux (Izmir turc). C’est un tabac fort sucré, très rond, bien corpulent. Les orientaux sont bien présents ce qui lui donne beaucoup de crémeux. Il est fort aromatique tout en étant moyennement fort.

Le Virginia est assez frais, bien marqué sans lourdeur.



Une description simple et claire qui permet à tout le monde de comprendre de quoi il s’agit comme tabac. Capisce?


Dernière édition par Arthur le Dim 9 Oct - 20:20, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: La dégustation du tabac à pipe, méthode et vocabulaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum